Des Disciples du Bouddha Śākyamuni - 1


Quand on s'enquière correctement de la vie historique du Bouddha Śākyamuni, il est inévitable en même temps d'entendre ou lire certains des noms de ses grands disciples (qui reviennent souvent dans de nombreux sūtras). Bien qu’il soit difficile d’avoir une biographie complète et détaillée de ces grands disciples, il est certain que leurs vies devaient être exceptionnelles. Voici une liste non exhaustive qui devrait susciter l’admiration et l’aspiration à suivre la Voie du Bouddha :


Ājñātakauṇḍinya était l'un des cinq premiers disciples du Bouddha. Il est bien considéré comme un aîné.


Ānanda était le frère cadet de Devadatta. En tant qu'assistant du Bouddha, il est remarqué pour avoir entendu et mémorisé tous les enseignements du Bouddha. Ānanda devint un Arhat après le parinirvāṇa du Bouddha. Dans la première assemblée d'Arhats, il récita de mémoire tous les enseignements pour la compilation des sūtras. Succédant à Mahākāśyapa, il est reconnu comme le deuxième patriarche de la lignée bouddhiste.


Aniruddha devint un disciple peu après l'illumination du Bouddha. Il avait pour habitude de s'endormir quand le Bouddha enseignait et était réprimandé par le Bouddha. Honteux, il pratiqua jour et nuit sans dormir et perdit la vue. Cependant, il était capable de voir avec son œil divin.


Aśvajit était l'un des cinq premiers disciples du Bouddha. Il avait des traits avenants et un comportement majestueux. Śāriputra fut impressionné et l'interrogea sur son maître. Aśvajit expliqua à Śāriputra l'émergence dépendante des dharmas. Puis, Śāriputra rejoignit l'Ordre du Bouddha.


Cullapatka, également appelé Śuddhipanthaka, et son frère jumeau, Patka (Panthaka), naquirent sur le bord de la route pendant que leurs parents voyageaient. Il était oublieux des enseignements du Bouddha. Alors, le Bouddha lui dit de se souvenir de la courte phrase "enlève la poussière et la saleté" tandis qu'il accomplissait la tâche de nettoyage dans sa vie quotidienne. Il réalisa alors l'état d'Arhat et les pouvoirs transcendantaux.


Devadatta était un cousin du Bouddha, avec qui il avait concouru depuis l'enfance. Il devint un disciple après que le Bouddha eut atteint l'illumination parfaite. Il s'entraîna dur pendant douze ans mais ne put atteindre l'état d'Arhat. Dégoûté, il étudia la magie et forma son propre groupe. Devadatta battit à mort une nonne nommée Utpalavarṇā et fit plusieurs tentatives pour assassiner le Bouddha et détruire la Saṅgha. Il tomba en enfer après sa mort. Cependant, dans une vie antérieure, il avait donné les enseignements Mahāyāna du Bouddha. Malgré les actes pervers dans sa vie, le Bouddha prophétise dans le Sūtra du Lotus que Devadatta deviendra un Bouddha appelé Devarāja.


Gavāṁpati avait été une vache pendant 500 vies à cause de son karma passé. En tant que disciple du Bouddha, il ruminait encore comme une vache, et il était raillé par les gens comme le bhikṣu au visage de vache. Par compassion, le Bouddha l'envoya dans un jardin dans le Ciel Trāyastriṃśa pour s'entraîner à la méditation. Il retourna sur Terre après le parinirvāṇa du Bouddha, et lui aussi entra en parinirvāṇa peu de temps après.


Kālodāyin était un disciple dont la peau était très noire. Il avait l'habitude de mendier de la nourriture la nuit. Une femme enceinte fit une fausse couche quand elle le vit dans un éclair dans le noir de la nuit. Alors le Bouddha stipula que personne ne devrait mendier de la nourriture après midi.


Kapphiṇa naquit sous la constellation du scorpion. On dit qu'il comprenait l'astronomie, qu'il avait été le roi du Kauśala du sud, puis devint un disciple du Bouddha, recevant son nom monastique Mahākapphiṇa. Dans le Sūtra du Lotus, le Bouddha prophétise que Kapphiṇa deviendra un Bouddha appelé Samanta-prabhāsa.


Les frères Kāśyapa étaient Uruvilvākāśyapa, Nadīkāśyapa et Gayākāśyapa. Initialement adorateurs du feu, ils rejoignirent l'Ordre du Bouddha avec leurs 1.000 adeptes…


Des Disciples du Bouddha Śākyamuni - 2 ►