Des Disciples du Bouddha Śākyamuni - 2


Mahāculla, aussi appelé Patka, Panthaka ou Mahāpanthaka, était le frère aîné de Cullapatka. Plus intelligent que son jumeau, il atteignit rapidement l'état d'Arhat après avoir rejoint l'Ordre du Bouddha.


Mahākāśyapa était initialement un brahmane à Magadha. Il devint un disciple trois ans après que le Bouddha eut atteint l'illumination. En huit jours, Mahākāśyapa réalisa l'état d'Arhat. Il est considéré comme prééminent dans les pratiques ascétiques. Quand le Bouddha brandit une fleur, seul Mahākāśyapa dans l'immense assemblée comprit le sens et répondit avec un sourire. Alors le Bouddha lui confia la continuation de la lignée, et il devint le premier patriarche après le parinirvāṇa du Bouddha. Après avoir confié la lignée à Ānanda, Mahākāśyapa se rendit à la montagne du Pic du Vautour (Gṛdhrakūṭa). Là il demeure en samādhi (encore jusqu'à aujourd'hui). Il entrera en parinirvāṇa après l'avènement du prochain Bouddha, Maitreya.


Mahākātyāyana naquit dans la caste des brahmanes dans le royaume d'Avanti en Inde occidentale. Il étudia les vedas sous l'égide de son oncle Asita, un ṛṣi, qui prévit que le prince Siddhārtha atteindrait la bouddhéité. Mahākātyāyana suivit ensuite le Bouddha en l'honneur du souhait d'Asita à sa mort. Grâce à un entraînement diligent auprès du Bouddha, Mahākātyāyana atteignit l'état d'Arhat. Après le parinirvāṇa du Bouddha, il débattait souvent avec des non-bouddhistes, et est considéré comme prééminent dans le débat.


Mahākauṣṭhila rejoignit l'Ordre du Bouddha après son neveu Śāriputra. Il atteignit rapidement l'état d'Arhat et acquit une éloquence sans entrave. Le Bouddha le loua comme étant prééminent en éloquence.


Mahāmaudgalyāyana, avec ses propres disciples, suivant son bon ami Śāriputra, devint un disciple du Bouddha et atteignit l'état d'Arhat en un mois. Śāriputra est représenté debout à la droite du Bouddha, avec Maudgalyāyana à sa gauche. Maudgalyāyana fut lapidé à mort par des brahmanes peu avant le parinirvāṇa du Bouddha. Il est considéré comme prééminent dans les pouvoirs transcendantaux.


Mahānāma signifie grand nom. Il fut l'un des cinq premiers disciples du Bouddha.


Nanda. (1) Nanda était le demi-frère du Bouddha. Il était également appelé Sundara-Nanda, avec le nom de sa femme Sundarī ajouté pour le différencier de Nanda l'Éleveur de Bétail. Il était grand et beau, avec trente marques d'un grand homme. Après être devenu un moine auprès du Bouddha, il était encore attaché à sa femme. Grâce aux enseignements habiles du Bouddha, il mit fin à son amour et à son désir et atteignit l'état d'Arhat. (2) Nanda était l'Éleveur de Bétail qui offrait chaque jour du lait au Bouddha et à ses disciples pendant leur retraite d'été de trois mois. En supposant que le Bouddha ne savait rien de l'élevage du bétail, il lui posa des questions. Après que le Bouddha lui eut dit onze choses sur l'élevage du bétail, Nanda fut profondément ému et rejoignit l'Ordre du Bouddha.


Patka, aussi appelé Panthaka ou Mahāpanthaka, était le frère aîné jumeau de Cullapatka. Plus intelligent que son jumeau, il fut accompli dans les cinq études. Il atteignit l'état d'Arhat peu après avoir rejoint l'Ordre du Bouddha.


Pilindavatsa avait été un brahmane accompli dans la pratique du mantra. Après avoir rencontré le Bouddha, ses mantras perdirent leur pouvoir. Il rejoignit ensuite l'Ordre du Bouddha.


Piṇḍola-Bharadvāja est aussi appelé l'Arhat aux Long-Sourcils, et Bharadvāja est l'un des six célèbres noms de famille des brahmanes. Il est l'un des seize grands Arhats qui restent dans le monde (encore aujourd'hui) pour diverses raisons. Piṇḍola était le fils d'un ministre d'état et atteignit l'état d'Arhat à un jeune âge. Cependant, après avoir affiché ses pouvoirs transcendantaux, le Bouddha le réprimanda et lui interdit d'entrer en parinirvāṇa. Ainsi, il est toujours dans le monde, délivrant les êtres sensibles….


Des Disciples du Bouddha Śākyamuni - 3 ►