Des Disciples du Bouddha Śākyamuni - 3


Pūrṇa est aussi appelé Pūrṇa-Maitrāyaṇīputra, sous le nom de famille de sa mère Maitrāyaṇī. Il était le fils d'un ministre du roi Śuddhodana du royaume de Kapilavastu. Il était très intelligent et étudia les vedas à un jeune âge. Dans la nuit, le prince Siddhārtha quitta le palais pour chercher la vérité, il partit aussi avec trente amis pour pratiquer l'ascèse dans la montagne enneigée. Il atteignit les quatre dhyānas et les cinq pouvoirs transcendantaux. Après que Siddhārtha eut atteint la bouddhéité et tourné la première fois la roue du Dharma au Parc des Gazelles, il devint un moine dans l'Ordre du Bouddha et atteignit rapidement l'état d'Arhat. Il est considéré comme prééminent dans l'exposé du Dharma parce que quelque 99 000 personnes furent délivrées par ses enseignements.


Rāhula était le fils unique du Bouddha Śākyamuni et de Yaśodharā. Il fut en gestation pendant six ans et naquit un jour d'éclipse lunaire après que le Bouddha eut atteint l'illumination parfaite. Rāhula avait six ans quand le Bouddha retourna au royaume-cité de Kapilavastu, et il devint un moine novice au service du Bouddha. Prééminent dans l'entraînement secret, il doit renaître comme le fils aîné de chaque futur Bouddha.


Revata est le frère cadet de Śāriputra. Dans sa méditation dans un temple, il vit deux fantômes se battre pour manger un cadavre. Réalisant l'illusion du corps, il renonça à la vie de famille et devint un disciple du Bouddha. En voyageant pieds nus dans un pays enneigé, ses pieds furent gelés. Le Bouddha le loua pour son contentement avec peu de choses matérielles et lui permit de porter des chaussures.


Śāriputra, avec ses propres disciples, rejoignit l'Ordre du Bouddha peu après l'illumination du Bouddha. Après avoir été un disciple principal pendant quarante-quatre ans, pour éviter son chagrin suite au parinirvāṇa du Bouddha, il demanda la permission du Bouddha d'entrer en parinirvāṇa plus tôt que le Bouddha et la reçut. Il est considéré comme prééminent en sagesse parmi les disciples.


Subhūti est le prééminent parmi les disciples dans la compréhension de la signification de la vacuité. Il est l'interlocuteur principal du Sūtra de la Prajñā-Pāramitā.


Svāgata. Dans (le texte) le Bouddha Prononce le Sūtra du Mérite du Bhikṣu Svāgata, ce bhikṣu nommé Svāgata était ivre sous un arbre. Le Bouddha fit l'éloge de son mérite pour avoir subjugué un dragon vengeur et expliqua que Svāgata n'était pas vraiment ivre mais qu'il prétendait l'ivresse dans un but précis.


Upāli avait été barbier à la cour royale. Il devint un disciple, avec Ānanda, six ans après que le Bouddha eut atteint l'illumination parfaite. Prééminent dans l'observation des préceptes, il contribua à la compilation du Vinaya dans la première assemblée des Arhats après le parinirvāṇa du Bouddha.


Upananda et son frère Nanda causèrent souvent des problèmes de discipline. En raison de leur mauvaise conduite, le Bouddha dû ajouter quelques préceptes de plus à la collection. Upananda se réjouit du parinirvāṇa du Bouddha parce que, selon lui, cela libéra les disciples de la contrainte.


Vakkula, ou Vakula, était un disciple qui vécut jusqu'à l'âge de 160 ans sans maladie ni douleur pendant même un moment.


Vāṣpa était l'un des cinq premiers disciples du Bouddha. Après le parinirvāṇa du Bouddha, alors que Mahākāśyapa devint le chef des anciens qui formèrent la secte Sthaviravāda, laquelle survécut jusqu'à nos jours en tant qu'École Theravāda, Vāṣpa devint le chef de la multitude qui forma la secte Mahāsaṅghika, qui établit les bases de la fondation du Mahāyāna.


Yaśoda était de Vārāṇasī dans le centre de l'Inde, fils d'un riche aîné. Il vit le Bouddha dans le Parc des Gazelles avec Ses cinq premiers disciples, et devint Son sixième disciple.


◄Contenu Bases du Bouddhisme - Amitabha Terre Pure