La Motivation  



▪ Son importance dans le bouddhisme


Quelles que soient les actions de la vie courante, elles ont toujours une finalité, un but. Si on se lève le matin pour aller travailler, deux attitudes sont possibles :  


- on peut être démoralisé et lassé car on doit travailler toute la journée avec sueur

- on part avec l’état d’esprit de vouloir gagner de l’argent pour vivre décemment et nourrir la famille


Dans chacun des deux cas, cela ne dépend que de notre perception et de notre motivation.


Il en va un peu de même dans l’étude et la pratique du Dharma, mais de façon plus vaste. Les maîtres disent toujours  avant de donner un enseignement ou d’engager une pratique, de développer une bonne motivation juste.


▪ Laquelle ?


La motivation juste consiste à agir non pas seulement pour soi-même, mais pour tous les êtres sans exception. De part l’interdépendance entre tous les phénomènes, nos actions justes auront

nécessairement un effet positif pour autrui, et ce, même si cela n’est pas perceptible tout de suite et de façon évidente. On fait par exemple des souhaits pour que nos mérites soient partagés avec tous les êtres pris dans la souffrance. Il s’agit d’une attitude héroïque pour mettre un terme à notre égoïsme, source d’innombrables maux. Le Bouddha enseigne que faire la dédicace de nos bonnes actions est comparable à verser une goutte dans l’océan : elle ne se perd jamais.


▪ En pratique


Cela n’est pas toujours facile. L’amour universel et la Compassion étant tellement embryonnaires en nous, que souvent, on ne pense qu’à soi-même.... L’aspirant à la voie du Bouddha doit faire l’effort d’acquérir cette motivation.






◄Contenu Bases Bouddhisme - Amitabha Terre Pure