La Foi ou Confiance


▪ Les Trois Principaux Aspects


De façon certaine, il est nécessaire de développer et d’avoir une grande confiance en le Dharma du Bouddha. Au début, on est inspiré d’être en compagnie de maîtres et d’écouter des enseignements, de se trouver dans des lieux de pratique bouddhiste et de vivre cette atmosphère du Dharma. Cela constitue la foi d’inspiration. Mais cette foi inspirée n’est pas suffisante pour nous établir pleinement sur la Voie. Hors de ces dernières conditions, dans la vie de tous les jours, les circonstances pour sombrer dans la paresse ou d’autres activités mondaines sont propices à nous faire errer sans cesse loin de la pratique du Dharma. La force des habitudes est très difficile à contrer.

A l’écoute du Dharma, que ce soit oralement ou par la lecture, vient la reconnaissance de notre condition de souffrance et l’envie de vouloir en sortir en renaissant par exemple dans de meilleures conditions comme celles des royaumes supérieurs. Ce désir, plutôt saint, devient une source d’énergie pour aller en profondeur dans notre engagement vers la Voie du Bouddha et forme la foi désireuse. Il est nécessaire de s’y appuyer pour ensuite atteindre le niveau de foi convaincue ou irréversible. Ce niveau une fois atteint, signifie que l’on a pleinement confiance en le pouvoir et les bénédictions des enseignements du Bouddha, en les Trois Joyaux. Cela ne résulte pas simplement d’une forme de prise de conscience sommaire de leur véracité, mais s’acquière progressivement par la pratique authentique et l’effort, l’expérience de la souffrance ou encore des signes de réalisation. Une personne dotée de cette foi ne peut régresser dans sa marche vers l’éveil.


▪ Elle est assurément le meilleur des trésors


Grâce à la foi ferme en les Trois Joyaux, nous nous ouvrons à la compassion du Bouddha et pouvons recevoir toutes les bénédictions des êtres éveillés. Sans elle, il n’est pas possible d’établir un lien avec les Bouddhas et Bodhisattvas, tout comme il n’est pas possible de communiquer par téléphone sans mise en contact. Cela est surtout vrai en ce qui concerne le souhait de renaître en une Terre Pure de Bouddha comme celle d’Amitabha. Il appartient au pratiquant d’entretenir et de nourrir cette foi jusqu’à ce que celle-ci face corps avec son esprit. Elle permettra alors de progresser rapidement vers l’éveil.


▪ Une histoire qui illustre le pouvoir de la foi


A l’époque du Bouddha Sakyamuni, une vieille dame très pauvre voulait faire une offrande au Bouddha mais n’avait pas les moyens de le faire. Elle réussit à obtenir une simple bougie qu’elle offrit au Bouddha. Contrairement à d’autres, celle-ci resta allumée très longtemps à la surprise de beaucoup d’observateurs. Le Bouddha prit alors la parole pour donner l’explication. Cette bougie restée allumée était le signe de la foi immense de cette vieille dame et en conséquence, le Bouddha lui fit la prédiction qu’elle atteindrait la Bouddhéité prochainement.




◄Contenu Bases Bouddhisme - Amitabha Terre Pure