Les Quatre Abandons Authentiques


Le sujet des « Quatre Abandons Authentiques » est essentiel notamment pour qui s’est engagé sur la Voie des Héros pour l’Éveil. Toutefois, tout(e) adepte engagé(e) sur la Voie du Bouddha est aussi concerné(e).


▪ Quels sont-ils ?


Il s’agit de développer la volonté, de s’efforcer, d’oeuvrer avec énergie et de maintenir la pensée pour :


- Ne pas engendrer les fautes ou qualités non vertueuses déjà produites ;


- Ne pas engendrer les fautes ou qualités non vertueuses non commises ;


- Engendrer les qualités vertueuses qui n’ont pas été produites ;


- Maintenir et renforcer les qualités vertueuses déjà produites.



▪ Succinctement en pratique…


Pour le premier abandon, ne pas engendrer les fautes ou qualités non vertueuses déjà produites, cela signifie qu’il faut adopter une activité mentale correcte et orienter l’esprit et le corps dans le sens de l’éthique, de l'absorption et de la sagesse. Orienter dans le sens de l’éthique signifie d’éviter absolument tout ce qui nous en écarte ou en écarte autrui ; orienter dans le sens de l’absorption signifie de s’éloigner de toute source de distraction ou d’agitation mentale pour soi-même ou autrui ;  et orienter dans le sens de la sagesse signifie d’écarter tout ce qui alimente les vues fausses, la confusion ou l’illusion de l’esprit.


Pour le second abandon, ne pas engendrer les fautes ou qualités non vertueuses non commises, cela signifie de s’adonner à l’activité mentale correcte qui apaise les passions, d’appliquer les antidotes aux trois poisons principaux (ignorance - désir-attachement - colère) pour les apaiser, et de reconnaître que tout ce qui est néfaste n’existe pas en tant qu’objet ou qu’aspect et ne peut être désigné.


Pour le troisième abandon, engendrer les qualités vertueuses qui n’ont pas été produites, cela désigne l’enseignement dont la parole est illimitée car les qualités pratiquées par le héros pour l’éveil sont illimitées.


Pour le quatrième abandon, maintenir et renforcer les qualités vertueuses déjà produites, cela signifie qu’il faut cultiver les racines de bien inlassablement et surtout les dédier pleinement à l’éveil parfait pour ne pas les perdre car ainsi, elles ne peuvent s’épuiser dans les trois mondes jusqu’à l’éveil ultime.




◄Contenu Bases Bouddhisme - Amitabha Terre Pure