Les 4 Nobles Vérités - Un livre complet en ligne en accès restreint ! Par ici ....


▪ Le Bouddha Śākyamuni est resté 49 jours en méditation autour de son lieu d’éveil à Bodhgaya. C’est seulement à la requête d’un dieu qu’il accepta de faire tourner la Roue du Dharma (à huit branches), symbole de la diffusion de l’enseignement bouddhiste, pour le bien des êtres. Il avait hésité car ce qu’il avait réalisé, c’est à dire l’éveil suprême, dépasse tout entendement ordinaire et même divin. Nos esprits étant si étroits, comment transmettre des réalisations aussi profondes et rares ? Voilà quelle était son hésitation apparente.

Il transmit son premier enseignement, le sermon de Bénarès en Inde, à ses anciens partenaires en quête de libération : les 4 Nobles Vérités.

Cet enseignement est concis et profond. À la simple écoute de ce dernier, ses partenaires purent s’éveiller après des recherches longues et sans succès.


▪ Elles se résument ainsi et sont fondamentales :


                                - La Première Vérité : celle de la souffrance

                                - La Seconde Vérité : les origines de la souffrance

                                - La Troisième Vérité : la cessation de la souffrance

                                - La Quatrième Vérité : le chemin qui mène à la cessation de la souffrance.


▪ Pour se tourner vers l’éveil, il est nécessaire de reconnaître cette souffrance et ses facettes qui touchent tous les êtres. Autrement, à quoi bon la quête spirituelle ? Dès lors qu’on reconnaît vraiment cette souffrance omniprésente, on vient naturellement à chercher les origines, la cessation et le chemin qui y mène.


▪ Le chemin est le Noble Sentier Octuple :                                 


- Compréhension ou Vue Juste

- Pensée Juste             

- Parole Juste


- Action Juste          

- Moyens d’Existence Justes               


- Effort Juste

- Attention Juste

- Absorption Juste             


Les trois premières composantes relèvent de la sagesse, les deux suivantes de l’éthique et les trois dernières de la pratique.

L’explication approfondie des composantes de ce Chemin peut se faire à différents niveaux, selon le degré d’engagement de l’adepte. Par exemple, pour l’adepte avancé de la voie de la grande compassion et de la sagesse, la Vue Juste désigne l’absence de soi ou la vacuité.


◄Contenu Bases du Bouddhisme - Amitabha Terre Pure

▪ Ce chemin Octuple est comparable à la face émergée d’un iceberg : il résume des enseignements profonds que l’on découvre tout au long du chemin, pourvu qu’on s’engage vraiment dessus !