Amitabha Roue Dharma Amitabha

▪ Courte prière pour renaître en la Terre pure d’Amitabha

Par Mingyur Dorjé


Emaho !


Merveilleux Bouddha de lumière infinie,

A sa droite, le seigneur de compassion (Tchenrezi),

A sa gauche l’être de grand pouvoir (Vajrapani),

Des Bouddhas, Bodhisattvas les entourent.


Joie et Paix sans limite

Est cette Terre Pure du nom de Déwachen.

Puissé-je y renaître après cette vie

Sans reprendre naissance n’importe où ailleurs.


Alors puissé-je voir le visage d’Amitabha.

Ayant formulée cette prière d’aspiration

A tous les Bodhisattvas de part et d’autre de l’espace,

Puissent-ils bénir mon souhait libre de tout obstacle.


TEYATA PENTSA DRIYA AWA BODHA NAYE SOHA (trois fois)

Dédicace


Victorieux et vos fils accordez-nous votre grâce,

Nous nous réjouissons dans l’achèvement,

Toutes les vertus accumulées, maintenant,

Nous les offrons aux trois joyaux.

Puisse l’enseignement du Bouddha s’étendre.

Je dédie cette vertu,

Puissent tous réaliser la Bouddhéité.

Puissent toutes ces vertus accumulées

S’épanouir au sein de chacun de nous.

Puisse la pratique purifier les chaînes,

Accorder la longue vie et la clarté,

Et atteindre les dix bhumis.

Quand nous quitterons cette vie,

Puissions nous renaître en Déwachen

Au sein d’une fleur de lotus épanouie

Et ainsi accomplir la Bouddhéité.

Une fois éveillés, nous guiderons

Tous les êtres par nos émanations.


SAMAYA GYA GYA GYA!
OM AMI DEWA HRI (mantra du Coeur d’ Amitabha)


Ce texte fut transmis par le Dharmakaya Amitabha à une époque, entre le premier et le vingtième jour de lune pendant la saison d’automne, au Terton Mingyur Dorjé quand il avait douze ans.


Traduit par Yéshé Dondrub - Traduit de l’anglais par Minh Tho et Seunam Tso

▪ Prière pour renaître en la Terre Pure – Sonam Senge  

- Lama Kalsang Gyalten tradition Sakya


Elle peut être récitée à n’importe quel moment et aussi très bénéfique quand elle est chantée pour les défunts. Le dernier verset est une forme brève de l’aspiration de Samanthabadra et peut être récité à la fin des prières lorsque vous n’avez pas assez de temps.


Aspiration pour renaître dans les purs royaumes de grande félicité.


Prosternations aux saints lamas qui possèdent la grande compassion !

Prosternations au royaume de félicité qui fut loué comme étant le plus exalté

des purs royaumes de Bouddha,

Par les roi des Shakyas,

Le Bouddha parfaitement éveillé de ce monde,

Devant son assemblée de disciples vaste comme l’océan.


Prosternations à Amitabha, l’enseignant exalté des dieux et des humains,

Assis au centre de ce pur royaume sous le précieux arbre royal,

Dignifié comme une montagne de lotus rouge,

Orné par des millions de rayons de lumière.


Prosternations à lui qui transmet le véhicule exalté

A l’assemblée des disciples, à travers les mélodies de Brahmâ.

Même les Arhats, enivrés par le samadhi,

Écarte la motivation inférieure et appliquent leurs esprits à l’excellent éveil.

Prosternations à lui dont les activités sont inconcevables,

Qui transmet du bienfait et du bonheur incommensurables

Aux êtres sans protection dans des royaumes innombrables

A travers une multitude d’actions,

Et par des émanations infinies à chaque instant.


Prosternations à lui qui est entouré

Par une assemblée de Bouddhas remplissant tout l’espace,

Ainsi que les Bodhisattvas Avalokiteshvara, Vajrapani, et le reste,

Et une assemblée de Shravakas égaux en nombre avec celui des atomes de l’océan.


Prosternations au Maha -siddha, et au grand compatissant Sakyapa,

Et à l’océan des lamas de la lignée,

Qui ont renaît miraculeusement dans ce royaume

Grâce au pouvoir de la pure aspiration et de la vertu infinie.


Par le pouvoir de la résolution aussi vaste que l’océan d’Amitabha,

Par les bénédictions et la bonté de la racine de la lignée des lamas,

Par les vertus accumulées par moi-même et les autres à travers les trios temps,

Quand la perception de cette vie diminuera, puissé-je moi et tous les êtres sensibles

Qui errent dans l’océan de l’existence,

Prendre naissance dans ce pur royaume qui est loué par tous les Bouddhas.


Aussitôt que nous verrons le visage d’Amitabha,

Puissions-nous écouter les enseignements du grand véhicule qui sont vastes et

Profonds de sa parole mélodieuse comme l’océan.

Puissent nos esprits se remplir de bonnes qualités comme la foi, la sagesse,

La dharani, et le samadhi.


En émanant des corps aussi nombreux que les atomes,

Et voyageant vers tous les royaumes des dix directions en un seul instant,

Avec des vastes nuages d’offrandes comme Samanthabadra,

Puissé-je vénérer tous les Bouddhas et les Bodhisattvas sans exception.


Puissé-je vénérer le protecteur de ce pur royaume

Et l’assemblée exaltée des lamas, les sauveurs.

Ayant reçu le profond Dharma du Mahayana,

Puissé-je accomplir toutes les racines de l’éveil.


Par compassion, puissé-je satisfaire tous les êtres dans les royaumes impurs

En accord avec leurs besoins individuels.

Expliquant les trois véhicules de façon adéquate à chacun,

Puissé-je accomplir toutes les racines de l’éveil.


Au moment d’actualiser le suprême état,

Puissé-je les rassembler sous forme d’assemblée et manifester l’enseignement exalté.

Les guider au stade des actions des Bodhisattvas,

Et révéler la sagesse exaltée du Bouddha.


Puissent-ils atteindre le noble royaume,

Qui possède la pureté du contenant et du contenu,

En accord avec l’aspiration du Bikkshu Dharmakara,

Qui suit le Bouddha Lokeshvara.


Puissé-je moi et tous les êtres sensibles

Promptement accomplir l’Aspiration pour les Racines Nobles,

Et les aspirations des Bodhisattvas,

Qui demeurent au niveau de la félicité complète.


Ceci fut écrit par le moine Shakya pleinement ordonné, Sonam Senge, au monastère Thubten Nampar Gyalwa, avec pour but d’atteindre l’endroit auquel il aspire.



Traduit en Anglais par Lama kalsang Gyalsten et Victoria Huchenpahler à Sakya Phuntsok ling au cours de l’année auspicieuse tibétaine de 1997.

Amitabha Terre Pure - Dharma Diffusion   

▪ Prière du Fondateur de la lignée Drikung Kagyu Jigten Sumgon (1143 - 1217)

Extrait de Bde-smon (recueil de prières pour renaître en Sukhavati)



Je vous conjure, Conquérant [Vainqueur] Amitbha !

Regardez moi avec Compassion, vénérable Avalokiteshvara !

Bénissez moi, O fils des Vainqueurs, Mahâsthâmaprâpta !

Guidez moi par gnose [connaissance] jusqu’à ce champ de lumière !

Guidez moi par Compassion jusqu’à ce champ de lumière !

Guidez moi par une action habile jusqu’à ce champ de lumière !

Guidez moi par prière jusqu’à ce champ de lumière !


Dans le renommé champ de grande félicité, le champ du Vainqueur,

Devant les pieds du victorieux seigneur, Amitâbha

Et Matisâra, frère avec vos disciples,

Puissé-je moi et les autres renaître quand la vie cessera.


Là bas, ayant atteint le sommet des intentions contemplatives,

Le Dharmakâya étant dévoilé, puissé-je réaliser les souhaits

De ceux qui ont besoin de s’entraîner en accord avec leur esprit,

Et par des moyens sans limite libérer tous les êtres !


D’ici dans la direction de l’Ouest,

Se trouve le champ d’Amitâbha.

Puissent tous ceux qui adhèrent à son nom

Renaître dans ce suprême champ !


Comme le Lotus non sali par la bourbe,

Non taché par la souillure des trois mondes,

Jaillis du Lotus de l’être,

Puissions-nous renaître en Sukhavati !

▪ Prières de Khratung Dudjom Dorjé ( Maître Dzogchen)


E-Ma-Ho !

Dans l’étendue auto-manifestée et pure qui est le réel Akanishta,

Le champ magique qui est paré de la connaissance,

Est le Dharmakaya de la terre, le Conquérant Amitabha,

Resplendissant parmi les assemblées de Bodhisattvas,

Qui sont son propre jeu expressif.

Par l’expressif pouvoir de la sagesse et de la connaissance évidente,

Au moment où les apparences se transforment [la mort]

Puissé-je, en atteignant la limite de la suprême, primordiale confiance,

Finalement remplir les deux buts, et dévoiler les quatre corps.

 

       

Source: approaching the land of bliss

Amitabha Terre Pure - Dharma Diffusion