Activité → Végétarisme Amitabha

♦ Paroles du Bouddha Sakyamuni


Dans le Soutra de l’Entrée à Lankâ, un paragraphe se nomme : «  Contre la nourriture carnée ». Le Bodhisattva Mahâmati ( grande sagesse et intelligence ) questionne le Bouddha sur les inconvénients de la nourriture carnée. Le Bouddha énumère de façon non exhaustive nombreuses raisons d'abandonner la nourriture carnée et y conclut par les versets suivants :



« Il ne faut pas terroriser les êtres animés

En mangeant la chair de ceux qui furent

Jadis des êtres proches - cette chair

Constituée de toutes les substances impures.


De toute viande et de l’oignon,

De la ciboule, de l’ail et de l’alcool,

Des substances impures comme celles-

Les pratiquants s’abstiendront.


Toujours ils éviteront l’huile de sésame,

De même que les lits où, forant ses galeries,

Niche une abondante vermine

Obsédée par la peur.


Boire et manger rendent indolent,

L’indolence appelle les mauvaises pensées

Et les mauvaises pensées, le désir ;

Voilà pourquoi il ne faut pas manger de la viande.


Les mauvaises pensées alimentent le désir,

Jusqu’à ce que l’esprit s’en trouve ivre.

L’ivresse de l’esprit perpétue la soif d’exister

Contre la libération des naissances et des morts.


On tue des êtres animés pour le profit,

On échange des biens contre la viande.

Tuer et achever de la viande sont des mauvais actes

Qui à la mort précipitent dans l’enfer des Lamentations.


Ne pas l’imaginer, ni l’ordonner, ni le vouloir :

Ces trois points feraient une viande dite « pure » ?


Le monde ignore la viande « pure »,

Et ceux qui en mangent, je les blâme.


Ceux qui se dévorent les uns les autres

Renaîtront bêtes féroces,

Puantes et insanes :

Il ne faut donc pas manger de viande.


♦ Motivation


Cette section est dédiée au végétarisme. Elle vise à encourager l’abandon de la consommation de la viande (y compris le poisson et les fruits de mer), lequel est une véritable pratique essentielle pour cheminer sur la Voie Héroïque.

De façon progressive mais sûre, tout(e) adepte « lambda » qui veut développer l’esprit d’éveil, se doit d’écarter tous les obstacles à sa génération. Et la consommation de la viande en est un très sévère.

Le Bouddha Sakyamuni y encourage - voir ci-dessous - et de plus en plus de disciples enseignants renommés, encouragent aussi à suivre ce régime végétarien, dont notamment le Dalaï-Lama.   

Ce n’est seulement qu’à un haut niveau de réalisation, lorsque le pur et l’impur sont réalisés comme étant indifférenciés, que le sujet de consommer ou non de la viande ne se pose plus. Mais ce haut niveau ne concerne que les êtres supérieurs et exceptionnels.

Que cela soit clairement retenu !  Que toute ambiguïté soit  levée ! Que toute réticence soit éradiquée !

Que la pratique soit ferme ! Et que l’esprit d’éveil puisse ainsi émerger rapidement !


Amitabha Terre Pure -Dharma Diffusion



Chasseurs, chandâlas,

Bouchers, râkshasas :

Ils renaîtront dans ces castes-

Pour avoir mangé de la viande.


Les carnivores éhontés

Seront  fous de vie en vie.

Les Bouddhas, les Bodhisattvas

Et les Auditeurs les réprouveront.


Dans le Hastikakshya et le grand Nuage

Le Nirvâna, l’Angulimâlika

Et le présent Soûtra de Lankâ,

Je préconise d’arrêter la viande.


Quand je parlais de voir, entendre et douter, [ en rapport avec le véhicule Hinayana]

Je condamnais déjà la consommation de toute viande.

Victimes de leurs habitudes néfastes,

Les sots se font des idées fausses.


Si le désir fait obstacle à la libération,

La viande et les produits analogues aussi.

Les mangeurs de viande ne peuvent

Accéder à la voie des êtres sublimes.


Dans les générations à venir, certains

Proféreront mainte bêtise à ce sujet :


Qu’il n’y a pas de mal à manger de la viande pure,

Que le Bouddha en autorise la consommation.


La viande est « pure » quand elle est prise

   Comme un médicament ;

Sinon, en manger revient à dévorer ses propres enfants.

En conséquence, les pratiquants mendient

Leur nourriture sans jamais passer la mesure.


Manger de la viande contrevient à la libération

Et menace la bannière de victoire des êtres sublimes

C’est une source de terreur pour les êtres

Et il faut donc s’abstenir d’en manger.


Ceux qui sont établis dans la bienveillance,

Je leur enseigne à ne jamais en manger

S’ils veulent éviter la compagnie

Des lions, des tigres et des loups.


Ceux qui s’abstiennent de viande et d’alcool

Renaîtront parmi les sages et les saints ;

Ils connaîtront l’abondance et la richesses,

Et ils jouiront de toute connaissance. »