Amitabha Roue Dharma Amitabha

Maître Han Shan (1546 - 1623)


Les gens devraient pratiquer la Terre Pure


Le Bouddha Sakyamuni a dit : ‘’Il y a beaucoup d’expédientes méthodes à pratiquer, et chacune peut mener à une fin du cycle de la naissance et de la mort. Réciter le nom du Bouddha en recherchant la renaissance en Terre Pure est un raccourci.’’ Les enseignements merveilleux et complets des sutras Avatamsaka et du Lotus, ainsi que la sublime conduite du Bodhisattva Samanthabadra, tous pointent et mène vers la Terre Pure. De même, des patriarches Asvaghosa et Nagarjurna aux grands maîtres chinois Yung-Ming et Chung-Feng, tous sont en faveur de la Terre Pure. Ce Dharma a été adopté par des gens de toutes capacités et la quadri-assemblée (moines, nonnes, hommes et femmes laïques). Il peut être pratiqué pour atteindre un bon effet par tous les gens, que ce soit de faibles ou de grandes capacités.

Ce n’est pas limité seulement à ceux qui ne sont pas des racines les plus profondes. Il est dit dans les Sutras que si vous voulez purifier la Terre de Bouddha, vous devriez purifier votre propre esprit.

Si vous voulez avoir un karma pur, vous devez en premier purifier votre propre esprit. Pou purifier votre propre esprit, vous devriez en premier maintenir une discipline pure (garder les préceptes). Les trois démons du corps, les quatre de la parole et les trois de l’esprit, ils sont ensembles les dix démons qui sont les causes de souffrance dans le Triple Royaume.

A partir de maintenant, vous devez maintenir les règles de la discipline et garder les trois karmas du corps, de la parole et de l’esprit, purs et propres. Alors l’esprit sera naturellement pur. Si vous ne tuez des êtres sensibles, de volez pas o une commettez d’adultère, alors le karma du corps sera pur. Si vous ne mentez pas ou ne trompez pas en pratiquant le double langage et ne vous adonnez pas dans les mots blessants ou à la discussion oisive, alors le karma de la parole sera pur. Si vous ne permettez pas à l’avarice convoitise et la colère de pénétrer votre esprit et ne permettez pas les vues erronées, alors le karma de l’esprit sera pur. Si vous pouvez trancher les dix mauvais karmas pour toujours, le triple Royaume sera lavé et purifié. Ceci est très important pour la purification de notre propre esprit.


***


Une fois que vous avez un esprit propre et pur et avez développé une horreur pour les souffrances du monde Saha, formulez le vœu de renaître dans la Terre Pure. Alors, pratiquez la juste action de la récitation du Bouddha pour but de mettre un terme à la naissance et à la mort. Bloquez toutes distractions de l’extérieur et concentrez avec une attention unifiée sur la récitation du nom du Bouddha Amitabha de pensée après pensée vingt quatre heures par jour, comme si votre vie en dépendait. Tandis que vous marchez, êtes debout, assis ou allongés, que vous bougiez ou soyez tranquilles, occupés ou en loisirs, vous devez toujours être d’un esprit clair sans pensées confuses et devez ne pas être affectés par des conditions qui s’introduisent de l’extérieur. Si vous pouvez pratiquer sur une longue période, sans jamais oublier la récitation du Bouddha même en rêves, en récitant doucement et continuellement, que vous soyez assoupis ou éveillés, sans aucunes pensées discursives, le royaume de la Terre Pure apparaîtra devant vous au moment de la mort. Alors, comme chose évidente, vous ne serait plus lié par le cycle de naissance et de mort. Le Bouddha Amitabha répondra en émettant des rayons de lumière et vous guidera pour renaître dans la Terre Pure.


***


Une récitation résolue du nom du Bouddha est une action correcte. Cependant, la visualisation est aussi nécessaire pour rendre votre pratique solide. Le Soutra de méditation [un texte basique de la Terre Pure] établit :


Le Bouddha Sakyamuni a enseigné seize merveilleuses contemplations à la reine Vaidehi, de façon telle qu’elle put obtenir une renaissance dans la Terre Pure en une seule vie.


Quand vous pratiquez seuls ou avec la compagnie d’amis, choisissez une des seize contemplations, selon votre but et vos vœux. Vous pouvez visualiser seulement le Bouddha Amitabha et les Bodhisattvas ou autrement le royaume de la Terre Pure avec son sol doré et de merveilleuses fleurs de lotus. Si vous gardez l’objet de la visualisation clairement dans l’esprit pendant quatre vingt heures par jour, en marchant, debout ou allongés, avec les yeux ouverts ou fermés, le pur royaume apparaître toujours devant vous.

Si vous pouvez accomplir cela, tout ce dont vous avez besoin est une seule récitation du nom du Bouddha au moment de la mort pour accomplir une renaissance immédiate dans la Terre Pure.


***


Il a été dit que :

Renaître [dans la Terre Pure] est définitivement renaître, mais retourner [vers la Terre Pure] n’est pas vraiment un

retour.


Ceci est la merveilleuse doctrine de la terre Pure Esprit-Seulement. Si on s’applique de cette façon, avec une discipline rigoureuse, les six sens seront clairs et purs, et on se détachera du mauvais karma et des perturbations pour toujours. Avec un sol pur de l’esprit, la visualisation et la récitation suivent ensuite et une merveilleuse pratique est accomplie. La vraie cause de [renaître] la Terre Pure n’est rien d’autre que cela.

Inversement, comme le Bouddha Sakyamuni l’a enseigné, si le pratiquant parle seulement de la récitation du Bouddha et de la renaissance dans la Terre Pure mais ne maintient pas une discipline nécessaire ou ne rompt pas avec les afflictions – tandis qu’il a constamment des pensées perturbées et un mauvais esprit – il ne peut réussir. Pour cette raison, il devrait maintenir une discipline en tant que fondation, formuler un voeu comme étant un facteur contributif et s’engager dans la récitation du Bouddha ou la visualisation en tant que pratique correcte.  Si le pratiquant cultive de cette manière et n’accomplit pas une renaissance en Terre Pure, le Bouddha Sakyamuni serait coupable de parole fausse.

     

 

La Terre Pure peut Sauver Tous les Êtres Sensibles dans l’Océan de Souffrance


Le Bouddha Sakyamuni a spécialement enseigné le Dharma Terre Pure pour sauver tous les êtres sensibles dans le monde Saha.  Il a exhorté les gens à réciter le nom du Bouddha Amitabha et de formuler un vœu de renaissance en la Terre Pure. Ce merveilleux Dharma fut enseigné dans le Soutra Amitabha et exhalté par tous les Bouddhas des dix directions. La Terre Pure est un enseignement spécial adapté à tous les êtres sensibles dans l’âge de déclin du Dharma.

Il existe beaucoup de méthodes différentes de pratique de la Terre Pure. Si un groupe de gens pratique ensemble dans un temple, il y a une procédure exposée dans les commentaires Terre Pure. Un individu qui pratique le Dharma de la Terre Pure seul s’incline devant tous les Bouddhas et récite soit le Sutra Amitabha soit le Soutra du Diamant une fois  à chaque session. Il récite alors le nom du Bouddha Amitabha cinq à dix milles fois, après quoi il formule un vœu de renaître en terre Pure, en disant :


Je souhaite renaître dans la Terre Pure de l’Ouest, avec les neuf grades d’épanouissement de lotus en tant que parents. Quand les lotus seront complètement épanouis, je verrai le Bouddha Amitabha et serais éveillé à la vérité Absolue, en compagnie de Bodhisattvas sans rétrogression.


Ceci est fait dans la matinée et alors de la même façon dans la soirée.

A part ces sessions, au cours de la journée, le pratiquant récite juste le nom du Bouddha et garde le Bouddha Amitabha à l’esprit, pensée après pensée, sans interruption, s’attachant au nom du Bouddha Amitabha comme à sa vie. Que ce soit ne marchant, debout, assis ou allongé, il récite toujours le nom du Bouddha Amitabha. S’il devait rencontrer l’adversité ou des circonstances défavorables et s’il est ému jusqu’à la colère ou le bonheur, il a besoin simplement de réciter le nom du Bouddha pour faire cesser la colère ou la perturbation.

Puisque la perturbation est la racine de la naissance et de la mort, le pratiquant devrait réciter le nom du Bouddha pour se débarrasser de la perturbation et écarter la naissance et la mort. Si la personne qui récite le nom du Bouddha se débarrasse de la perturbation, elle peut mettre fin au cycle de naissance et de mort. Si elle peut surmonter la perturbation pendant la récitation du Bouddha, elle peut la surmonter dans les rêves. Si elle peut la surmonter dans les rêves, elle peut aussi surmonter la maladie. Et si lele peut surmonter la perturbation quand elle est malade, elle peut la surmonter dans ses derniers moments de vie. Ainsi, il est très clair qu’elle renaîtra en Terre Pure.

Ceci n’est pas difficile, mais un sincère, honnête esprit est nécessaire pour mettre fin au cylce de naissance et de mort. En récitant le nom du Bouddha Amitabha, pensez à rien d’autre pendant une longue période de temps, et vous obtiendrez la paix, la liberté et la félicité au-delà de tout dans ce monde. Tous les pratiquants devraient comprendre cette méthode. Quiconque peut réciter le nom du Bouddha et pratiquer le Dharma est un vrai pratiquant. Quiconque abandonne cette méthode ne trouvera pas un meilleur chemin pour accomplir ce but.


***

N’écoutez pas les gens avec de faux enseignements, au risque de développer des vues erronées. Il y a une méthode merveilleuse que je voudrais vois enseigner à tous : dessinez o visualisez un grand lotus, ayant la forme d’une roue et colorée en bleu, jaune, rouge ou blanc. Pendant la méditation et la récitation du Bouddha, visualisez toujours cette fleur de lotus épanouie clairement. Aussi, pensez que vous êtes aussi assis sur cette fleur de lotus. Pensez au Bouddha Amitabha qui émet de la lumière, illuminant votre propre corps. Pendant cette visualisation, ne soyez pas contraint par la marche, le fait d’être debout, assis ou en positions inclinées. Aussi, ne soyez pas contraint par le temps. Visualisez simplement la Terre Pure clairement. Que vous yeux soient ouverts ou fermés, l’image ne devrait jamais être trouble. Même dans vos rêves vous devriez toujours voir le Bouddha Amitabha, le Bodhisattva Avalokiteshvara (Kuan Yin) et Mahasthamaprapta (Shih Chih) et tous les autres Bodhisattvas assis chacun sur son propre coussin de lotus épanoui – tous radieux et clairs.


Si le pratiquant peut visualiser le lotus avec une concentration complète jusqu’au moment final, il peut mettre fin au cycle de naissance et de mort. Au moment de mourir, le lotus apparaîtra devant lui et il se verra lui-même assis dessus. Il verra aussi les trois Sages de la terre Pure, Amitabha, Avalokiteshvara et Mahasthamaprapta, venir le guider vers la Terre Pure – ne reviendra jamais plus dans le monde Saha, pour ne plus jamais endurer la souffrance de la naissance et de la mort.


Quiconque pratique le Dharma de la Terre Pure avec la plus haute sincérité obtiendra la renaissance dans la Terre Pure en une seule vie. Ceci n’est pas la vision personnelle d’un vieux moine. C’est décrit beaucoup de fois dns les Sutras que c’est une méthode directe et la plus courte pour parvenir à la Terre Pure. On a besoin seulement de prendre le raccourci de la récitation du nom du Bouddha. Quiconque abandonne ce merveilleux Dharma n’a pas meilleur chemin à suivre.


La Raison de l’Enseignement du Dharma de la Terre Pure


Il y a trois véhicules dans le Dharma |le chemin des Sravakas, les Pratyekabouddhas et des Bodhisattvas/Bouddhas] pour les gens à étudier et pratiquer. Mais ma crainte à leur sujet est que si le pratiquant ne peut pas accomplir des résultats en une seule vie, il peut couler dans l’Océan de la Naissance et le Mort, incapable d’y échapper.

Les pratiquants Zen peuvent mettre un terme au Cycle de Naissance et de Mort en une seule vie. Mais trop de nombreuses pensées et des habitudes profondément ancrées rend la pratique Zen difficile.

Si on n’obtient pas l’éveil dans cette vie, on continuera à tournoyer dans le Cycle de Naissance et de Mort. Par conséquent, le Bouddha Sakyamuni a enseigné le Dharma de la Terre Pure. Cela n’importe pas si on est de capacités supérieures, moyennes ou limitées. Cela n’importe pas si l’on est riche et en haute position, ou pauvre et humble. Aussi longtemps que l’on pratique ce Dharma, on est assuré de résultats dans l’espace d’une vie. Il n’ y a aucun autre expédient ou merveilleux Dharma que ce raccourci de la Récitation du Bouddha.

Pourquoi ? C’est parce que quand on reste dans le monde Saha, on est dans un monde rempli de souffrance. Il y a la souffrance de la naissance, la souffrance de la vieillesse, la souffrance de la maladie, la souffrance de la mort, la souffrance des souhaits non exaucés, la souffrance de rencontre peu agréable, et ainsi de suite ; il y a tant de nombreux genres de souffrance. En bref, ces souffrances sont indescriptibles. Même quand une personne de haute position et riche semble trouver les joies de la vie, il y a toutes les causes d’une souffrance future.

Parce que toute souffrance dans le monde Saha est très difficile à échapper, le Bouddha Shakyamuni a enseigné le Dharma de la Terre Pure. Dans cette Terre tous les êtres vivent libres de la souffrance et jouissent d’une grande félicité ; par conséquent elle est appelée la Terre de Suprême Félicité. Parce que ce royaume est sans entrave, il est appelé Terre Pure ; par conséquent, il n’y a aucune souffrance de la vieillesse et de la mort. La nourriture et les vêtements sont fournis naturellement ; par conséquent il n’y a aucune souffrance de souhaits non exaucés.

Parce que l’on est capable de rejoindre la compagnie des être supérieurs tous rassemblés en un endroit, il n’y a aucune souffrance de rencontre avec le non agréable. Parce que cette Terre est ornée des Sept Trésors, elle n’est pas souillée par des épines ou des gravats. Tout ceci est établi dans le Sutra Amitabha et tout détail est vrai. Ceux qui souhaitent renaître dans la Terre Pure ont besoin seulement de se concentrer d’un esprit unifié sur la récitation du nom du Bouddha, en dédiant tous les mérites et les vertus accumulés jour après jour pour accomplir ce but.

Pour une pratique correcte, pendant la récitation visualisez vous-même assis sur une fleur de lotus épanouie. Alors, lors de votre moment final, un grand lotus apparaîtra devant vous et vous verrez le Bouddha Amitabha émettant de la lumière, arrivant pour vous guider vers sa Terre Pure. Tout ce dont vous avez besoin est une simple récitation du nom du Bouddha Amitabha pour accomplir une renaissance dans la Terre Pure. Vous ne régresserez plus jamais ou ne coulerez plus jamais dans l’Océan de la Naissance et de la Mort. Ceci est le résultat de la pratique Terre Pure et de l’obtention des mérites de la Récitation du Bouddha.

Celui qui récite sincèrement le nom du Bouddha ne trouvera pas nécessaire de rechercher l’ Éveil ou de voir sa Propre Nature. Il est nécessaire uniquement de visualiser le Bouddha Amitabha ou réciter Son nom. Faire des donations et des offrandes aux Trois Joyaux (Bouddha, Dharma et Sangha), ainsi qu’accroître les mérites en ornant les Terres de Bouddha, ne sont que des activités de support.

Cependant, même si vous pratiquez la Récitation du Bouddha et faites un voeu de renaître en la Terre Pure de l’Ouest, vous devez toujours trancher les racines de la Naissance et de la Mort pour assurer une renaissance. Quelles sont les racines de la Naissance et de la Mort ? L’avidité et la saisie de toute chose dans le monde. Beaucoup de choses qui apportent le divertissement, telles que des belles couleurs, des sons plaisants, des parfums et des conforts corporels sont des causes de souffrance. D’autres causes sont la colère, la haine, la saisie et les illusions des enseignements hétérodoxes. Ne croyez pas en eux du tout. Vous avez besoin seulement de vous concentrer sur la Récitation du Bouddha, réciter le Sutra Amitabha deux fois par jour et le nom du Bouddha quelques centaines de fois ou [si vous êtes très fervent] plus que dix milles fois, de pensée en pensée sans interruption. Ceci est le hua-t’ou [point clé dans le Zen] et ceci est votre vraie Visage.

Vous devriez vous demander, qu’est-ce que la vie et qu’est-ce qui advient après la mort ? Ceux qui créent des mauvaises causes dans la vie trouveront les royaumes inférieurs apparaître devant eux après la mort. Mais ceux qui récitent le nom du Bouddha en recherchant une renaissance en la Terre Pure verront, au moment final, le royaume du Bouddha Amitabha, la Terre Pure, apparaîtront devant eux. Le Sutra Shurangama établit clairement : « Toute chose qui a une forme est illusoire». Ceci est un enseignement Zen. Tout ce dont vous avez besoin est d’avoir un esprit pur, vrai et ne pas être attaché à toute chose – car tous les phénomènes sont illusoires.

Pour pratiquer le Zen, vous devez trancher toutes vos pensées erronées, et cela est très difficile. Pratiquer la Terre Pure est utiliser de pures pensées pour transformer des penses impures. Quand le lotus épanoui apparaît, ceci est la perfection de votre visualisation.

Il y a des méthodes expédients infinies, mais d’après les Bouddhas et les Patriarches, le Dharma de la Terre Pure est particulièrement important. Il n’est pas nécessaire de comprendre votre propre esprit ou de voir votre Propre Nature. Il est seulement nécessaire de réciter le nom du Bouddha. Le mot « Bouddha » signifie Éveillé. Si vous récitez le nom du Bouddha de pensée en pensée, sans jamais l’Oublier un instant, alors, chaque pensée est une pensée éveillée. Si votre esprit oublie le Bouddha Amitabha, ceci n’est pas l’ Éveil. Si vous pouvez vous engager dans la Récitation du Bouddha dans vos rêves comme vous le faites dans la journée, ceci est l’éveil constant. Si votre esprit n’est pas confus dans le présent, il ne sera pas confus dans vos moments finaux, et vous renaîtrez certainement dans la Terre Pure.      


Extraits de ‘’Dream Roamings’’ - Livre en préparation.

Amitabha Terre Pure - Dharma Diffusion