Amitabha Roue Dharma Amitabha

———————


Équanimité : Ami, Ennemi, Étranger


Visualiser en face de soi, trois personnes : à gauche un bon ami, au centre un étranger, à droite un ennemi ou une personne que l’on ne peut supporter.

- Se concentrer sur l »ami en face et examiner ses sentiments à son égard.

- Ensuite se concentrer sur l’étranger et examiner ses sentiments à son égard.

- Enfin, se concentrer sur l’ennemi et examiner ses sentiments à son égard.

- Revenir vers l’étranger et réaliser que cette personne peut facilement devenir notre ami ou ennemi dans le futur.

- Puis, fixer l’ami et réaliser que cette personne peut facilement devenir notre ennemi dans le futur en nous trompant ou nous blessant.

- Ensuite, fixer l’ennemi et réaliser que cette personne peut facilement devenir notre ami dans le futur en nous aidant.

- Encore, fixer l’ami et essayer fortement de sentir de l’amour et de la reconnaissance.

- De là, essayer de maintenir ce sentiment en regardant l’ennemi ; est-ce réellement impossible de sentir de l’amour et de la compassion pour cette personne ?

- Essayer de réaliser que tous les trois, ami, étranger et ennemi sont complètement égaux dans la quête du bonheur et en essayant d’éviter la souffrance.


———————


Compassion


- Est-ce que je veux souffrir ? Examiner ses sentiments quand on pense à la souffrance.

- Les autres veulent-ils souffrir ?

- Est-ce que souhaite à une autre personne de souffrir ?

- Qu’y a-t-il de si spécial en moi, qui fait que je me protège et non les autres ?

- Suis-je capable de pardonner mes ennemis comme étant des êtres imparfaits, juste comme moi ?

- La Compassion est le souhait que les autres ne souffrent pas.

- Est-ce que je souhaite réellement à mes ennemis de souffrir ?

- Ai-je le courage d’aider les autres dans le besoin ?

- ai-je le courage d’apaiser les souffrances de mes ennemis ?


‘’ Puissé-je être un pont et un navire pour ceux qui veulent traverser l’eau.

Puissé-je être une île pour ceux qui coulent, et une lampe pour ceux qui souhaitent la lumière,

Puissé-je être un lit pour tous ceux qui veulent se reposer, et une main pour ceux qui ont besoin d’aide.’’


———————


Abandonner pas à pas


- Permettez aux souvenirs, images et émotions de survenir dans votre esprit, dont vous ne vous êtes jamais pardonné.

- Puis-je admettre que je suis juste un être humain ordinaire avec des bonnes et mauvaises qualités ?

- N’ai-je pas souffert assez de ces actions ?

- J’ai appris et grandi, et je suis prêt(e) à ouvrir mon cœur pour moi-même.

‘’ Je pardonne moi-même pour tout ce que j’ai fait, avec intention ou non.

Puisé-je être heureux (se), libre de confusion, me comprendre et comprendre le monde.

Puissé-je aider les autres à être heureux, libre de confusion et de compréhension.’’

- Maintenant, imaginer devant soi une personne que l’on aime et que l’on veut pardonner.

- Puissé-je accepter cette personne comme étant un être humain ayant des bonnes et mauvaises qualités ?

- Une fois prêt(e), se dire :

‘’ De mon cœur, je te pardonne pour tout ce que tu as fait, d’intentionnel ou non.

Puisses-tu être heureux (se), libre de confusion et te comprendre toi-même et le monde.

S’il te plaît, pardonne moi pour tout ce que je t’ai fait, d’intentionnel ou non.

Puissions-nous ouvrir nos cœurs et esprits pour nous rencontrer en amour et compréhension.’’

- Essayer de sentir la chaleur de la guérison entre vous

- Maintenant imaginer devant soi quelqu’un qu’on a blessé

- Puissé-je accepter l’autre comme un être humain ordinaire avec des bonnes et mauvaises qualités ?

- Une fois, prêt(e), se dire :

‘’ De mon cœur, je te pardonne pour tout ce que tu as fait, d’intentionnel ou non.

Puisses-tu être heureux (se), libre de confusion et te comprendre toi-même et le monde.

S’il te plaît, pardonne moi pour tout ce que je t’ai fait, d’intentionnel ou non.

Puissions-nous ouvrir nos cœurs et esprits pour nous rencontrer en amour et compréhension.’’

- Essayer de sentir la chaleur de la guérison entre vous

- Maintenant imaginer devant soi quelqu’un envers qui on éprouve des sentiments très négatifs

- Une fois, prêt(e), se dire :

‘’ De mon cœur, je te pardonne pour tout ce que tu as fait, d’intentionnel ou non.

Puisses-tu être heureux (se), libre de confusion et te comprendre toi-même et le monde.

S’il te plaît, pardonne moi pour tout ce que je t’ai fait, d’intentionnel ou non.

Puissions-nous ouvrir nos cœurs et esprits pour nous rencontrer en amour et compréhension.’’

- Essayer de sentir la chaleur de la guérison entre vous


———————


Pardonner Autrui ( de Sogyal Rinpotché )


- Visualiser tous les Bouddhas et les êtres éveillés au dessus et autour de soi.

- Ils rayonnent de compassion, en nous bénissant.

- Imaginer en face de soi la personne que l’on veut pardonner.

- En présence des êtres éveillés, dire ce que l’on a à dire.

- Leur dire ce que l’on ressent réellement et la raison pour laquelle on souhaite le ou la pardonner.

- Imaginer cette personne nous regardant avec compassion et compréhension.

- En lui parlant de notre colère ou de notre  regret, irradier vers l’extérieur tout notre amour et compassion vers cette personne.

- Savoir que cette personne nous comprend et répond avec amour brillant du cœur.

- Ouvrir notre cœur et l’accepter.


———————


4 Points d’entraînement de l’esprit pour générer la Bodhicitta


Le ‘’4 points d’entraînement de l’esprit’’ est basé sur la pratique de 4 réalisations :


1 – Équanimité

2 – Les fautes du chérissement de soi

Méditer sur le Karma et la conséquence que le chérissement de soi est uniquement la cause des problèmes.

3 – Les bonnes qualités du chérissement d’autrui.

Méditer sur le Karma et la conséquence que le chérissement de soi est uniquement la cause du Bonheur.

4 – échange de soi et des autres

Être ‘intelligemment égoïste’ ; essayer d’imaginer d’échanger nos propres intérêts avec ceux d’une autre personne et se sentir ‘égoïste’ ou chérissant pour cette personne.


———————


Entraînement en sept points pour générer l’Esprit d’ Éveil


Ces sept points demandent beaucoup de temps. Méditer chaque point par session est préférable.


1- Équanimité ( s’aider de la méditation ci-dessus )


- Les amis peuvent devenir des ennemis

- Les ennemis peuvent devenir des amis

- Les étrangers peuvent devenir des amis ou des ennemis

- Où se trouve la différence entre ces personnes si ce n’est en mon esprit ?


2- Tous les êtres sensibles ont été ma mère adorée ou mon meilleur ami, comme j’ai vécu d’innombrables fois


- Depuis la nuit des temps sans commencement j’ai repris naissance, en chacune de ces vies j’ai eu besoin d’une mère

- J’ai vécu des vies sans nombre, et j’ai toujours quelques bons amis

- Est-il possible que personne n’ait été ma mère ou mon meilleur ami ?


3- Se souvenir de la bonté de notre mère


- Ma mère m’a porté dans son ventre pendant 9 mois

- Elle m’a nourri, lavé, préservé au chaud, s’est occupée de moi quand j’étais malade

- Elle peut ne pas être parfaite, mais n’ai-je jamais commis d’erreurs ?

- Elle s’est assurée que je reçoive une éducation et m’a enseigné de prendre soin de moi


4- Vouloir rendre la Bonté


- Ne serait-ce pas grand si je pouvais lui rendre toute la Bonté qu’elle m’a apporté ainsi celle des autres mères ?


5- Générer un grand Amour


‘’ Puissent toutes les êtres sensibles mères connaîtrent le bonheur et les causes du bonheur.’’


6-  Générer la grande Compassion


‘’Puissent tous les êtres sensibles mères, être libres de la souffrance et des causes de la souffrance.’’


7- Générer l’esprit d’éveil


‘’Au lieu de l’égoïsme en travaillant pour moi-même, je devrais travailler pour apporter le bonheur aux êtres sensibles et les soulager de la souffrance : c’est pourquoi, puissé-je devenir un Omniscient Bouddha, comme il est le parfait médecin pour soigner la souffrance de tous les êtres sensibles mères.’’


Amitabha Terre Pure - Dharma Diffusion- ©

▪ Méditations analytiques sur les émotions positives - Série 3


Contenu


Équanimité : Ami, Ennemi, Étranger - Compassion - Abandonner pas à pas - Pardonner Autrui ( de Sogyal Rinpotché ) -

4 Points d’entraînement de l’esprit pour générer la Bodhicitta - Entraînement en sept points pour générer l’Esprit d’ Éveil


———————


Préliminaires et Dédicaces


Afin de tirer le meilleur parti de n’importe quelle méditation, il est fortement conseillé de développer une bonne motivation en premier lieu et de dédier l’énergie positive engendrée à la fin.

Pour cela, les prières traditionnelles suivantes peuvent être pratiquées, mais vous pouvez utiliser n’importe quelles pensées, du moment qu’elles sont positives (tournées principalement vers le bien d’autrui).

Prendre refuge (3x)


Je prends refuge en le Bouddha

Je prends refuge en le Dharma

Je prends refuge en la Sangha


Ou en Sanskrit


Namo Bouddhaya

Namo Dharmaya

Namo Sanghaya


Développer l’esprit d’éveil (3x)


Par la vertu de la pratique du Don et des autres perfections,

Puissé-je devenir un bouddha pour le bien de tous les êtres


Les quatres incommensurables (3x)



Puissent tous les êtres être heureux, et connaître les causes du bonheur.

Puissent ils être libres de toute souffrance et des causes de la souffrance.

Puissent ils jouir d’un bonheur sans souffrance.

Puissent ils demeurer dans l’équanimité, libres de tout attachement, d’agressivité et d’aversion.

La prière à sept branches


Avec respect, je me prosterne du corps, de la parole et de l’esprit,

Devant les Bouddhas et Bodhisattvas des trois temps,

Je présente des offrandes sans limite, réelles ou imaginées,

Je confesse toutes mes actions négatives commises depuis la nuit des temps sans commencement,

Je me réjouis de toutes les actions vertueuses des Aryas et des êtres ordinaires,

Je les implore de demeurer à jamais en ce monde afin de venir en aide à tous les êtres et de tourner la Roue du Dharma.

Je fais la dédicace de tous mes mérites et ceux des autres pour l’accomplissement du grand éveil.


Dédicace [En fin de chaque séance]


Par cette vertu,

Puissé-je rapidement atteindre l’état de Bouddha,

Et mener tous les êtres à la Bouddhéité.

Puisse le précieux esprit d’éveil, pas encore né,

Naître et croître,

Et une fois né, puisse-t-il ne jamais décliner et grandir à jamais.

Pratiques  Méditations Émotions positives