Amitabha Roue Dharma Amitabha
0/
Le Bouddha Amitabha ressemble au dieu ou fils de dieu dans d’autres religions.  Quelles différence(s) ? Pourquoi se tournerait-on vers lui plus que d’autres (Christ, etc.) ?
Toute personne ne connaissant par le bouddhisme, ne l’ayant pas étudié suffisamment, ne s’étant pas lancée dans l’assimilation des bases fondamentales, peut évidemment se poser ce genre de question très mondaine ou naïve.
Il n’est possible que de donner  une réponse brève : un Bouddha n’est ni un dieu, ni un ange, ni un saint, ni quoi que ce soit au sens religieux ordinaire. Il s’agit d’une personnification passagère et habile de notre véritable nature (présente en tout être sensible) à reconnaître et dévoiler. Ce qui rompt avec toute croyance ou notion de créateur du monde à idolâtrer de façon aveugle, etc. Comme il existe d’innombrables êtres, de même, il existe d’innombrables bouddhas du passé, du présent et de l’avenir. Parmi eux, le Bouddha Amitabha se distingue en particulier pour ses vœux puissants de guider tous les êtres vers le même état de Bouddha en les faisant renaître dans sa Terre Pure.   
1/
Que signifie « Terre Pure » ?
Ce terme se réfère à un champ de manifestation d’un Bouddha, inaccessible aux sens ordinaires des
êtres humains dont l’esprit est couvert par de nombreux voiles (karmiques, ...). Il faudrait des lignes pour l’expliquer !
2/
Est-elle la seule « Terre Pure » ?
Non. Il existe une infinité de terres pures de bouddha. Seulement, elles ne sont accessibles que pour les
êtres spirituels hautement réalisés. Seule celle du Bouddha Amitabha est accessible par TOUS !
3/
Pourquoi celle du Bouddha Amitabha est la seule qui nous est accessible ?
De par les voeux immenses (48 vœux)  qu’il a formulés à l’égard de tous les êtres sans exception. ( Lire ses sutras )
4/
Comment apparaît une « Terre Pure » ?
Par les souhaits, les mérites et les vertus accumulés dans la pratique du Dharma.
5/
Comment se produit la renaissance (du corps mental) en la Terre Pure du Bouddha Amitabha ?
De la meilleure façon. Sur une fleur de lotus, de façon apparitionnelle. Cette fleur est produite dès lors que l’adepte invoque !
6/
Quel intérêt de renaître en « Terre Pure » ?
La fin de toute souffrance (la sortie du cycle de naissances et de morts ou samsara) et la capacité de progresser très rapidement sans régresser vers l’état de Bouddha, en étant proche d’un Bouddha, pour ensuite revenir aider tous les êtres par compassion.
7/
Sur quoi doit-on s’appuyer pour croire à cette renaissance ?
Sur la parole pure infaillible du Bouddha Sakyamuni !!  Les histoires véridiques de renaissance ne manquent pas. À part le Bouddha Sakyamuni, qui peut être vraiment cru en ce monde ?
8/
Que faire si l’on manque de foi ?
La foi ne se commande pas. Elle se développe dans la pratique de l’invocation. Il faut étudier le Dharma avec diligence et invoquer le Bouddha. Mais il est dit que quiconque entend le nom du Bouddha Amitabha sera libéré du samsara dans le futur.
9/
Quelle différence y-a-t-il entre la récitation invocation du nom du Bouddha Amitabha et la récitation de son
mantra ?
Les sutras disent clairement que la récitation avec foi du nom Amitabha est une cause de renaissance. Celle du mantra l’est aussi mais en plus, elle s’inscrit dans une pratique qui vise à réaliser ultimement le Bouddha
Amitabha en soi. Dans les deux cas, il s’agit d’accumulation de mérites. Qui plus est, son nom est un mantra !
10/
Pourquoi est-il représenté en rouge chez les tibétains dans la tradition tibétaine ?
Cela ne doit pas nous déconcerter. Les moyens habiles sont nombreux. Le rouge symbolise la passion propre à ce monde du désir...
11/
Pourquoi est-il si peu pratiqué ( le Bouddha Amitabha ) dans le bouddhisme tibétain ?
Une question que pourrait se poser aussi le maître Ayang Rinpoché !! En occident, on manque de foi.
12/
Que faire si l’on a aucune affinité avec ce Bouddha ?
Continuer à pratiquer le Dharma selon son aspiration et ses affinités. Au moins, s’efforcer de garder en mémoire son nom, surtout au moment de l’agonie. Toutefois, croire à une possible libération à la fin de cette vie autrement que par ce biais est plutôt utopique ! Tout le monde n’est pas comme Milarépa !
13/
N’est-ce pas trop facile pour y croire ?
Dans la facilité, il y a aussi la difficulté. Certaines connaissances transcendantes nous échappent totalement. Le Bouddha avec ses cinq yeux embrasse tous les phénomènes sans exception de par son omniscience. Sa seule motivation est l’Amour Universel Authentique pour tous les êtres sensibles.
14/
Pourquoi réciter au moins 150 000 fois le mantra du Bouddha Amitabha (préconisé dans la voie tibétaine) ? Et combien de fois le nom du Bouddha Amitabha selon la voie des sutras ?
Cela est dû à notre lourd karma, surtout à cet époque de déclin du Dharma. Pour l’invocation du nom, il faut faire de son mieux. Le grand pratiquant terre pure récite plusieurs milliers de fois par jour.
15/
Comment s’engager dans cette Voie du Bouddha Amitabha et approfondir le sujet ?
Très bonne question ! Il faut la motivation juste et surtout……consulter précisément le contenu de ce site !

►Cette section vise à répondre à des interrogations courantes que l’on peut avoir à l’esprit, que ce soit pour les débutants, curieux ou confirmés. Elle n’est pas exhaustive car le sujet Amitabha est vaste. Pour toute précision, voir la rubrique « Échanges »… ou nos retraites Terre Pure !

Études  Faq